Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

La magie, un art surnaturel aux multiples visages

« Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout »

Olivier Lockert, psychologue et auteur francais

Harry Potter et sa cape d’invisibilité, Gandalf et Saruman du Seigneur des anneaux, ou encore le magicien et la sorcière des Visiteurs : longtemps après l’explication scientifique de phénomènes autrefois considérés comme surnaturels, la magie continue de nous fasciner.

Qu’est-ce que la magie ? Quelles en sont les différents types ? Pourquoi l’existence de la magie est-elle mise en question ?

Qu’est-ce que la magie ?

La magie repose sur l’hypothèse qu’il existe des forces surnaturelles que ses praticiens peuvent influencer. Cette influence est utilisée pour susciter le bien ou, au contraire, à des fins maléfiques. Des rituels de magie ou de sorcellerie permettraient d’agir sur le monde matériel via ces forces cachées ou surnaturelles. La magie est une science occulte, c’est-à-dire qu’elle touche aux secrets de la nature et de ce qui n’est pas visible. Postuler l’existence de la magie, c’est donc supposer celle de forces secrètes et surnaturelles.

Exemples des différents types de magie

Apparition de la magie noire et de la magie blanche

Avant le Moyen-Âge, la magie est considérée comme entité unique au sein de laquelle on trouve le bien et le mal. C’est au milieu du 15e siècle qu’apparaît la distinction entre magie noire et magie blanche :

  • La magie noire : intentionnellement maléfique, elle invoque des créatures démoniaques, empoisonne ou ensorcelle. Les rituels de sorcellerie sont souvent associés à la vengeance. La magie noire vise à faire échouer une victime ou à lui nuire d’une manière ou d’une autre, par le biais d’un mauvais sort. Les invocations des esprits et des démons par la magie noire s’appellent des sortilèges ou des maléfices.

  • La magie blanche : avec ses buts altruistes, elle guérit, protège et invoque les esprits bienfaiteurs. Les adeptes de la magie blanche peuvent rectifier ou empêcher les troubles causés par les sorciers. Les rituels de magie blanche sont appelés envoûtements ou désenvoûtements lorsqu’il s’agit de faire cesser l’action d’un sorcier.

  • Dès le milieu du 19e siècle, on commence également à parler de magie rouge. Cette dernière est liée à l’amour, à la séduction et à la sexualité.

Les acteurs de la magie

« La magie sait être l’expression des sagesses les plus hautes comme celles des plus terribles folies »,

Philippe Cavalier, écrivain français

Magie noire, blanche ou rouge, rituels de magie ou de sorcellerie : les personnes utilisant cette science occulte sont nombreux. Les différents acteurs du monde de la magie sont le magicien, qui utilise sa science pour faire le bien, le sorcier, qui utilise ses pouvoirs à des fins maléfiques. Quand il puise la force surnaturelle en lui-même, le praticien de la magie peut utiliser différents supports qui lui appartiennent : la parole, les gestes ou le mental.

Magie, une explication est-elle possible ?

Exemples de justifications de la magie

La magie trouve une multitude d’explications au cours de l’histoire.

  • Pour l’ecclésiastique et occultiste français Éliphas Lévi et l’écrivain et astrologue britannique Aleister Crowley, la magie est une question de volonté. Cette dernière aurait selon eux le pouvoir d’occasionner des changements surnaturels.

  • Pour d’autres, la magie constitue un acte d’amour. Le philosophe et théologien humaniste italien Pic de la Mirandole affirme que les rituels magiques sont une manière d’unir différents aspects du monde.

  • Dans Le livre de la magie divine, l’ésotériste bulgare Mikhaël Aïvanhov soutient que la magie passe par l’aura. L’incantation du magicien passerait à travers l’aura qui permettrait l’apparition de manifestations magiques.

Comment s’initier à la magie ? 

Les adeptes de la magie distinguent trois types d’initiations : l’initiation avec un mentor de confiance, l’auto-initiation par le biais des livres de magie, ou l’initiation au sein d’un groupe de sorciers et de magiciens confirmés. Il est naturellement essentiel de se sentir bien avec les personnes chargées d’initier les débutants.

L’existence de la magie en question

« Rien n’est miraculeux. Si l’on apprend ce que sait le magicien, il n’y a plus de magie. » 

Richard Bach, écrivain et pilote américain

Plus la science progresse, plus elle parvient à expliquer rationnellement l’existence de manifestations autrefois attribuées à la magie, comme par exemple l’orage. C’est la raison pour laquelle ce qui était autrefois considéré comme magique par le commun des mortels ne l’est plus aujourd’hui. Toutefois, la science est encore loin d’avoir prouvé tout ce qui existe.

La magie est à distinguer de la divination pratiquée par les médiums et les voyants, cette dernière désignant l’art de prédire l’avenir en observant et en interprétant certains phénomènes. Vous souhaitez consulter un spécialiste pour lui poser des questions sur votre futur ? Tarot et cartomancie, voyance et divination, horoscope et astrologie : découvrez notre équipe de consultants spécialisés dans différents domaines et contactez le voyant de votre choix dès maintenant.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment