Magazine
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

Ostara, la fête du printemps des païens

Célébrée par les sorcières wiccanes, mais aussi par les autres pratiquants des religions païennes, Ostara est la fête du printemps située aux alentours du 21 mars.

Symbole de renouveau et de renaissance après la dureté de l’hiver, c’est une célébration pleine d’espoir. On la fête de diverses façons, pour accueillir le retour de la vie. Cet article vous en dit plus sur les origines d’Ostara et la manière de célébrer cette fête.

Le paganisme : une religion en pleine essor

Le paganisme et ses divers courants, parmi lesquels la religion Wicca, sont en plein essor actuellement dans le monde. Cette religion héritée des traditions ancestrales d’Europe séduit de plus en plus de personnes. En cause, un certain attrait pour la nature et parfois un rejet des religions plus dogmatiques. La caractéristique principale de la religion païenne, c’est en effet son absence de dogme, qui fait que chaque pratiquant célèbre de manière très personnelle.

Les païens se sentent proches de la nature et suivent le cours des saisons à travers diverses célébrations. C’est une religion assez secrète, dont les membres n’aiment en général pas la visibilité. Un courant de cette religion est le wiccanisme, très associé à la magie, mais les sorcières wicca ne représentent qu’une fraction du paganisme.

Que sont les fêtes païennes ?

Les fêtes païennes accompagnent les pratiquants de cette religion tout au long de l’année. La « roue de l’année » est marquée de diverses célébrations, comme Yule, la fête de l’hiver correspondant à Noël, ou encore Samhain, qui correspond à Halloween. Chaque fête est symbolique d’une étape de l’année. En hiver, on a tendance à célébrer le retour prochain du soleil tandis que l’équinoxe de Printemps est l’occasion de célébrer l’arrivée de la vie dans la nature. Chaque fête est codifiée et célébrée de manière particulière.

Ostara, la fête du printemps

Ostara est célébré lors de l’équinoxe de printemps, aux alentours du 21 mars. A cette période de l’année, le jour et la nuit font exactement la même durée, ce qui est très symbolique pour les pratiquants de la religion païenne. Cette époque est considérée comme le point culminant du printemps, là où la faune et la flore s’éveillent. A cette occasion, la nature sort de son long sommeil hivernal pour produire une vie nouvelle. Les fleurs se mettent à pousser et c’est une période de reproduction pour de nombreux animaux. C’est donc la vie dans toute sa splendeur qui est fêtée.

Plusieurs déesses en particulier sont célébrées pour la fête du printemps. Eostre, la déesse saxonne de la fertilité, peut être invoquée, ainsi qu’Ostara, la déesse germanique. L’équinoxe de printemps est également très liée à la Déesse de la religion païenne, car elle est créatrice de vie. On verra donc de nombreux païens apporter une attention particulière à la déesse-mère. C’est également la raison pour laquelle les femmes sont mises à l’honneur.

Comment célébrer Ostara

Pour le début du printemps, on célèbre la vie sous toutes ses formes. Une tradition courante est de peindre des œufs, tradition qui a été reprise par le plus grand nombre pour Pâques. On peut également trouver des fleurs de printemps pour ornementer un autel ou son lieu de vie, parmi lesquelles les narcisses, les crocus ou encore les jacinthes. La symbolique des couleurs traditionnellement utilisée à l’occasion d’Ostara privilégie les teintes de vert, jaune, violet et rose.

Comme pour toutes les fêtes païennes, il n’y a pas de dogme précis à suivre, mais plusieurs traditions persistent. Les pratiquants se promènent souvent dans la nature à l’occasion d’Ostara, pour accueillir et célébrer le retour de la vie. La nourriture préparée occupe également une place importante, notamment par l’utilisation de fruits et légumes de saison.

Magie d’Ostara

Pour le début du printemps, il est courant de bénir sa maison ou des outils que l’on utilise au quotidien. La force du printemps s’exprime plus particulièrement pour les idées nouvelles, aussi c’est le moment pour beaucoup de faire de la magie liée à sa carrière, à ses futures relations ou plus généralement pour des buts que l’on souhaite atteindre. La magie négative est à proscrire, car elle ne correspond pas à l’idéal représenté par Ostara.

Aller plus loin

La religion païenne reste encore confidentielle en France, mais elle compte de plus en plus de pratiquants.

Pour en savoir plus sur cette dernière ou sur les différentes formes de magie, n’hésitez pas à contacter nos équipes.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment