Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Pâques : célébration de la résurrection et plus encore

Simple jour férié pour les uns, Pâques est avant tout une fête religieuse incontournable dans la liturgie chrétienne.

Les fêtes religieuses chrétiennes

Pour un chrétien, une année est entrecoupée de fêtes religieuses. Ces fêtes sont là pour lui rappeler un moment important de sa foi.

Chaque fête religieuse présente en effet un instant précis de l’histoire de sa religion et en particulier celle de la vie du Christ. La plus connue de toutes est bien sûr Noël, symbolisant la naissance de l’enfant Jésus, du divin enfant. Autre temps fort de la vie chrétienne et la plus importante : Pâques.

Mais une fête religieuse est aussi là pour nous rappeler l’importance de la vie et du temps que nous devons consacrer à notre développement spirituel en nous éloignant de notre désir d’accomplissement matériel. Posséder des choses est intéressant si cela permet de vivre mieux en partageant et d’une manière suffisamment confortable pour vivre sa foi. Mais il faut prendre garde à ne pas se laisser posséder par les choses en ayant peur de manquer, en cherchant à avoir toujours plus et en oubliant d’être. Car le sens d’une fête religieuse n’est pas d’avoir foi mais d’être sa foi. Cela est possible grâce à l’érudition, grâce à la pratique, grâce à une forme de détachement du matériel pour mieux s’attacher au spirituel, donc pas seulement grâce à la croyance.

La résurrection

La résurrection des morts signifie le retour de la mort permettant de retrouver la vie. Lorsque nous parlons de fête religieuse chrétienne, la résurrection est le moment pour le chrétien de fêter le retour à la vie du Christ après sa crucifixion.

Il ne faut pas confondre résurrection chrétienne et réincarnation bouddhiste :

  • Pour le chrétien la vie est unique et après la mort il n’y a que deux destinations possibles en fonction des actions réalisées au cours de l’existence : le paradis ou l’enfer. 

  • Pour le bouddhiste (et celui qui croit en la réincarnation), le cycle des vies va se renouveler après la mort et une personne décédée va revenir à la vie sous une forme différente. On passe donc d’une vie à l’autre pour se libérer d’un karma nous empêchant d’atteindre la libération ultime, le nirvana.

Les fêtes de Pâques

En fonction de sa religion, judaïsme ou christianisme, les fêtes de Pâques ont une signification différente :

  • Pour le juif, la Pâque commémore la libération du peuple hébreu sortant de l’oppression égyptienne grâce au miracle de la traversée de la Mer Rouge à pied (Exode). La Pâque juive se nomme Pessa’h.

  • Pour le chrétien, Pâques est également une célébration divine en mémoire de la résurrection du Christ mais aussi de l’Eucharistie et de la Passion du Christ.

Pâques ne se célèbre pas à jour fixe car il se fête le premier dimanche suivant la pleine lune de printemps. Comme l’équinoxe de printemps a lieu le 20 ou 21 mars, Pâques peut se fêter entre le 22 mars et le 25 avril. 

Le jour férié

Pour la grande majorité des gens, Pâques est avant tout un jour férié comme les autres. En effet, de nombreuses personnes utilisent cette fête pour partir en week-end prolongé et profiter du lundi de Pâques pour flâner, se reposer... L’aspect fête religieuse n’est ainsi réservé qu’aux croyants et surtout aux pratiquants.

Le dimanche est déjà un jour férié. Le lundi de Pâques est également un jour férié mais seulement dans certains pays.

Le lundi de Pâques

Jésus a partagé son dernier repas avec ses douze disciples (Cène) le Jeudi saint (Eucharistie), juste avant la Pâque juive.

Le sacrement de l’Eucharistie a été institué en référence à ce dernier repas où Jésus a prononcé ces mots précieux :

« Prenez et mangez, ceci est mon corps. Prenez et buvez, voici mon sang.

Ouvrez vos cœurs et vous ne serez plus jamais seuls. Je vous donne ma vie. »

Le lendemain, donc le vendredi, il subira la crucifixion puis aura lieu la résurrection.

Pâques se fête le dimanche (jour où les femmes ont constaté que la pierre de devant le tombeau avait été roulée et que le corps de Jésus avait disparu) et les jours suivants aussi. Dans les pays où la semaine suivante n’est pas entièrement fériée, le lundi de Pâques symbolise la prolongation de cette fête à la gloire de la vie basée sur la paix et la joie de la renaissance.

Chaque pays possède une tradition spéciale permettant de célébrer à sa manière le lundi de Pâques. Par exemple en France et en Italie, on partage ce lundi-là un repas en famille et entre amis en dégustant notamment les œufs reçus la veille.

L’œuf de Pâques

Les enfants raffolent de l’œuf de Pâques en chocolat apporté par les cloches du Vatican. Mais que signifie cet œuf de Pâques ? Terminons cet article en répondant à cette question.

L’œuf de Pâques est un symbole religieux tout comme le poisson qui est l’un des premiers symboles chrétiens ornant entre autre certaines catacombes et servant de signe de reconnaissance à cette communauté naissante.

L’œuf décoré par la main humaine est offert à son entourage pour symboliser la vie, la renaissance proche du printemps qui va révéler toute la puissance et la beauté de la nature. Il s’agit là d’une coutume ancestrale reprise ici pour illustrer le retour à la vie, l’espoir du renouveau, la confiance en l’avenir et en la lumière d’un soleil qui représente le bien, l’amour, Dieu.

Voilà tout ce que vous pouvez offrir en donnant un simple œuf de Pâques.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment