Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Tout savoir sur la réincarnation, les vies antérieures et le karma

Si la spiritualité vous intéresse, vous avez très certainement déjà entendu parler de la réincarnation, des vies antérieures et du karma.

Ces croyances sont ici expliquées afin de vous aider à y voir plus clair dans cette nébuleuse et peut-être même à partir dans une nouvelle direction, celle de votre développement spirituel.

La réincarnation

La réincarnation est un processus permettant à un être de revenir à la vie après la mort. Ce processus de passage d’une vie à l’autre vise l’extinction de la souffrance et doit aider l’être à se libérer de son karma pour trouver le nirvana et ainsi rompre définitivement avec le cycle des réincarnations. Ainsi, s’il y a réincarnation c’est parce que l’être a échoué dans sa vie antérieure et il est obligé de revenir à la vie après la mort pour trouver le moyen d’alléger son karma ce qui aura à terme pour conséquence de le conduire à la délivrance.

La vie après la mort

Si l’on s’intéresse à la spiritualité, la question de la vie après la mort est forcément incontournable. Le concept de vie après la mort n’est pas toujours facile à comprendre et à manier dans notre société occidentale souvent détachée de toute spiritualité. Pour le plus grand nombre d’entre nous, la vie s’arrête définitivement au moment de la mort puisqu’après la mort c’est le vide, le néant. Ainsi, selon la croyance de l’athée, il n’y a plus rien. Mais selon la croyance religieuse du chrétien par exemple, le corps devient poussière et l’âme s’élève vers le paradis ou bien s’enferme en enfer.

Par contre, la vie après la mort et la réincarnation sont des concepts clés en Orient, la base du bouddhisme et de certaines religions. La vie après la mort existe bel et bien grâce au processus de réincarnation basé sur le karma généré dans les vies antérieures.

Les vies antérieures

Comme son nom l’indique les vies antérieures sont des existences passées, celles d’un même individu. Il s’agit là d’un concept essentiel permettant de comprendre le cycle des réincarnations. Certains envisagent de visiter ces vies antérieures dans le but d’essayer de résoudre les difficultés de la vie actuelle. C’est en effet en découvrant le mal que l’on a fait dans l’une de ses vies antérieures qu’il est possible de comprendre, voire d’accepter, ses problèmes actuels. Cette prise de conscience peut à elle seule faire apparaître les solutions qui devront, d’une manière ou d’une autre, prendre en considération la notion de karma.

Le karma : comment l’alléger pour s’en libérer ?

La notion ou le concept de karma peut s’envisager de deux manières au moins en fonction de sa croyance. La première indique que le karma détermine la vie présente en fonction des actes accomplis dans les vies antérieures. La deuxième ne retient pas la notion de vies antérieures puisqu’elle considère le karma uniquement comme les conséquences psychologiques des actes de la vie présente.

Quoiqu’il en soit, pour se libérer d’un mauvais karma, la première chose à faire est de limiter les mauvaises actions de la vie actuelle afin d’éviter d’aggraver la situation. Mais c’est en faisant de bonnes actions qu’il est véritablement possible de réduire le mauvais karma. Dans le karma yoga par exemple, l’idée est de réaliser de bonnes actions sans rien attendre en retour, même pas l’amélioration de son karma même si cela sera très probablement le cas. C’est en effet ce côté désintéressé qui rend la démarche puissante et réellement efficace.

Bref, d’un point de vue métaphorique, nous pouvons envisager le karma comme une sorte de permis à points permettant de se véhiculer d’une vie à l’autre (ou d’une période de la vie présente à l’autre) plus ou moins confortablement jusqu’à finir par arriver à bon port, c’est-à-dire au nirvana, à l’apaisement total puis à la libération définitive.

Chaque croyance propose un moyen d’alléger son karma dans le but de se libérer du cycle des réincarnations.

Nous avons parlé du karma yoga susceptible d’accumuler du mérite et de la sagesse, et nous pouvons aussi présenter le jaïnisme, une religion indienne permettant la délivrance par l’ascèse, la non-violence et le respect de la vie sous toutes ses formes.

Bien sûr, il ne s’agit là que de quelques exemples plutôt radicaux et pas toujours faciles à suivre dans une société moderne sans spiritualité, orientée vers l’égocentrisme, l’assouvissement du désir, le plaisir rapide et personnel. Mais sachez que certaines méthodes, que l’on classe globalement sous l’appellation karmathérapie, visent à agir sur la mémoire karmique en désactivant la mémoire cellulaire et ses nombreuses limites. Ce sont en effet ces limites qui agissent comme des conditionnements et poussent la personne à se comporter sans réfléchir, parfois même contre son gré, généralement inconsciemment. Nous pensons par exemple à l’intégration mémorielle ou à la numérologie karmique. Ce type d’accompagnement peut être mené par un psy, un thérapeute de l’âme, ou par un numérologue spécialisé, voire un médium puisqu’il a la capacité d’entrer en contact direct avec vos vies antérieures.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment