Magazine
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

Seitai : votre corps est fait pour s’autoguérir

Le seitai est une discipline née au Japon, qui part du principe que tout être humain possède en lui des capacités d’autoguérison. Notre corps serait construit avec la santé comme but ultime. Le seitai, grâce à des points de pression, permettrait de rééquilibrer notre enveloppe charnelle et de dépasser nos afflictions physiques en prenant soin de nous. Quand notre corps se rééquilibre, il serait en effet plus en capacité de se soigner. Découvrez-en plus sur le sujet avec viversum.

Le seitai, qu’est-ce que c’est au juste ?

Le mot seitai signifie « corps positionné avec justesse ». L’idée, c’est que le corps humain est dans un processus de guérison de façon naturelle, sans influence d’éléments extérieurs. Mais pour cela, il faut que le corps soit aligné, ou positionné, de la bonne manière.

Le seitai vise à corriger les défauts de posture des personnes. C’est la mémoire du corps qui générerait des souffrances. Selon cette méthode, une fois que le corps retrouve son alignement naturel, les processus d’autoguérison peuvent se mettre en place. La thérapie par seitai utilise des points d’acupuncture en utilisant les pouces, les coudes ou encore les doigts. La douleur est un indicateur important de cette technique : si la pression fait remonter une sensation désagréable, il est probable que cette partie du corps possède un problème.

Le seitai est une médecine traditionnelle utilisée depuis longtemps dans la culture japonaise. Cette forme de médecine non conventionnelle pourrait permettre de rééquilibrer les corps sans traitement invasif et de manière entièrement naturelle. Le but n’est pas de rejeter les traitements classiques, mais bien d’apporter une aide à notre corps et à le rééquilibrer.

L’autoguérison, un processus de vie pour le corps humain

Le corps humain est fait pour guérir. Afin de préserver l’intégrité physique de la personne, il referme les blessures, ressoude les os et soigne les traumatismes physiques. La clef de l’autoguérison, c’est l’écoute et la compréhension de son corps. Dans notre vie quotidienne, nous faisons tous l’expérience de maux divers (maux de crânes, douleurs ou raideurs musculaires…). Ces symptômes peuvent paraître bénins, mais sont souvent révélateurs d’un problème plus général.

L’autoguérison consiste donc à faire confiance à notre corps, qui est structuré autour de notre bien-être. Il s’agit de cultiver une volonté suffisante pour permettre à ce dernier d’entrer dans un processus d’autoguérison. La pratique du seitai en particulier permet de rééquilibrer le squelette grâce aux points de pression mentionnés plus haut.

Nos maux physiques sont révélateurs de notre mental

Pour stimuler l’autoguérison, il faut d’abord regarder du côté des causes de notre mal-être. Bien souvent, une manifestation physique désagréable ou une maladie ne survient pas par pur hasard. Nos difficultés, nos colères et nos deuils se manifestent à long terme sur notre intégrité physique. Nos maux sont ainsi souvent des signaux d’alarme de notre pensée, qui sont censés nous inciter à examiner quels éléments de notre vie nous font souffrir.

Malheureusement, ces signaux d’alarme sont souvent ignorés, alors qu’il faudrait y prêter une oreille attentive. Qui n’a pas connu une personne qui semble être tout le temps malade, et dont l’humeur est peu enjouée ? Le seitai en tant que médecine non conventionnelle permet d’agir directement sur nos maux complexes. L’autoguérison peut alors se déclencher et nous faire sentir mieux.

Faire confiance à notre médecin intérieur

Il ne s’agit bien sûr pas de rejeter toute forme de médecine. Après tout, les docteurs existent pour une raison ! Mais plutôt de stimuler notre médecin intérieur par le seitai et d’orienter doucement notre corps pour que ses capacités d’autoguérison se manifestent pleinement. De cette manière, on donne à notre enveloppe charnelle toutes les bonnes raisons de s’orienter vers un processus de guérison et de bien-être.

La clef de ce processus, c’est qu’il faut avant tout prendre soin de nous. Une maladie n’est pas une excuse pour cesser de faire les choses qui nous font du bien. Il s’agit alors de développer son équilibre mental et spirituel, car il a une grande influence sur notre physique. En prenant soin de son corps et de son mental, on se donne toutes les clefs pour que nos maladies physiques soient moins importantes… C’est ça la vraie médecine traditionnelle !

Vous souhaitez en savoir plus sur la médecine non conventionnelle ? Contactez notre équipe pour en apprendre plus sur les nombreuses manières de prendre soin de vous !

 

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment