Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Comment traverser une crise de couple ?

Jalousie, infidélité, gestion de l’argent, routine, famille, disparition du désir, addiction ou sclérose : quelle qu’en soit la cause, la crise de couple est un moment désagréable auquel aucun ménage n’échappe.

La bonne nouvelle ? Sans crise, pas de vie. Autre bonne nouvelle, qui dit crise ne dit pas forcément rupture. Loin de là. Tout se joue dans la manière dont on décide de la traverser.

Comment gérer les problèmes de couple ? Quelle est la meilleure manière de communiquer dans un couple ? Comment traverser et surmonter une crise de couple ?

Crise de couple : voulez-vous la même chose que votre partenaire ?

La condition nécessaire pour surmonter une crise de couple, c’est de le vouloir. Et comme un couple est constitué de deux personnes, il est indispensable que les deux personnes veuillent résoudre les problèmes du couple. Si l’une d’entre elles a déjà tourné la page, alors les efforts de l’autre seront vains. C’est pourquoi la première question à se poser est la suivante : est-ce que je veux surmonter la crise que traverse mon couple ? Si oui, la deuxième question est de savoir si votre partenaire le souhaite également. Si c’est le cas, alors vous avez toutes les chances d’y parvenir.

Comment traverser et surmonter votre crise de couple ? 

Quand les problèmes de couple surviennent

La crise de couple marque souvent la fin d’un chapitre. Elle peut avoir des causes extrêmement variées. Par exemple, quand un couple a accompli ce qu’il voulait, certaines personnes se réjouissent de ce qui a été construit, d’autres se retrouvent en mal de projets à deux. Dans le second cas, cela peut notamment se traduire par un comportement addictif, une infidélité ou un état dépressif, manifestations qui éveillent des problèmes dans le ménage.

Conseils pour surmonter une crise de couple

  • Attention aux décisions hâtives : quand la crise bat son plein, remettez la prise de grandes décisions à plus tard. On fait rarement de bons choix quand on est en colère ; de la même manière, les choix pris en pleine tempête conjugale ne sont pas forcément les meilleurs pour l’avenir. Attendez une accalmie.

  • Choisir les bonnes oreilles : être un bon ami ou une bonne amie signifie écouter sans juger, pas dire à la personne qui se confie ce qu’elle doit faire ou non. Tournez-vous vers les gens à qui parler vous fera du bien plutôt que vers ceux qui tenteront de vous influencer.

  • L’accomplissement personnel : pour être heureux dans son couple, il faut déjà être heureux soi-même. Est-ce que j’écoute mes envies personnelles, comme faire de la musique, du sport ou une activité artistique ? Est-ce que je prends soin de mon corps, de mon esprit, de ma vie spirituelle ? Voilà des conditions nécessaires à l’épanouissement individuel et donc au bien-être à deux.

  • Formuler des souhaits concrets : dressez la liste de ce que vous attendez concrètement de votre partenaire. Écrivez par exemple, « qu’elle m’embrasse plus souvent » plutôt que « qu’elle m’aime ».

  • L’aide extérieure : parfois, on est tellement plongé dans une situation qu’on est incapable d’en identifier les causes. Faire appel à un thérapeute de couple peut vous aider à y voir plus clair et à trouver des solutions créatives pour répondre à vos difficultés.

Communiquer dans un couple en crise : la communication non-violente

Communiquer sans violence, c’est laisser les reproches, le passé et les remords de côté. C’est accepter d’ouvrir son cœur, de dire ce que l’on ressent et de regarder vers l’avenir. Vous exprimer dans une perspective constructive pour le futur plutôt que de vous concentrer sur de vieilles rancœurs peut changer votre relation du tout au tout. Le système de communication non-violente élaboré par le psychologue américain Marshall B. Rosenberg fait des merveilles :

  • Exprimez votre sentiment : « Je suis en colère » plutôt que « Tu es bête »
  • Expliquez en les raisons  : « Je suis en colère parce que j’aurais aimé passer la soirée avec toi »
  • Exprimez vos besoins : « J’ai envie de passer plus de temps avec toi »
  • Exprimez un souhait sous forme de demande orientée vers le futur : « Est-ce que tu voudrais passer un soir avec moi la semaine prochaine ? »

Vous verrez que le passage du « tu » au « je » allant souvent de pair avec l’abandon du reproche pour passer à l’expression du sentiment propre à un effet instantané. Au lieu de se sentir agressé par les critiques, l’autre est capable de développer un sentiment d’empathie et de compréhension puisque vous lui ouvrez la porte de votre cœur en exprimant vos sentiments (la blessure, la colère, la tristesse, etc.). Il peut alors vous répondre plutôt que de se défendre.

Vous aimeriez recevoir des conseils de vie uniques pour traverser et surmonter votre crise de couple ? Vous vouez de l’aide pour mieux communiquer dans votre couple ? Découvrez notre équipe de consultants spécialisés, parmi lesquels des médiums, des voyants et des numérologues.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment