Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Tout sur notre fête nationale : de l’origine aux célébrations du 14 juillet 2016

Hourra, pas de travail aujourd’hui !

Ceci dit, le 14 juillet est bien plus qu’un simple jour férié.

Feu d’artifice, bal populaire et défilé militaire : le jour de la fête nationale française est le théâtre de nombreuses célébrations.

Découvrez les temps forts des festivités parisiennes 2016. Mais d’ailleurs, qu’est-ce qu’on fête au juste ?
 

Fête nationale française : pourquoi le 14 juillet ?

Si les évènements commémorés sont bien plus anciens, c’est sous la Troisième République, le régime en  vigueur de 1870 à 1940, que le 14 juillet devient fête nationale française par la loi du 6 juillet 1880. C’est en référence à deux dates historiques que le gouvernement choisit cette date.

La prise de la Bastille ?

La prise de la Bastille, forteresse jadis située à l’emplacement de l’actuelle place de la Bastille à Paris, survient le 14 juillet 1789. Menée par les émeutiers issus du peuple parisien, elle symbolise la fin de la monarchie absolue par l’effondrement royal et le début d’une révolution municipale. Les assaillants comptent 98 morts et 60 blessés. Lorsque la Troisième République naissante cherche une date pour la fête nationale de France un siècle plus tard, certains parlementaires sont frileux à l’idée de choisir celle de la prise de la Bastille, alors jugée trop sanglante.

 La Fête de la Fédération

Elle est organisée le 14 juillet 1790, un an après la prise de la Bastille, pour coïncider avec le premier anniversaire de cette dernière, et symbolise le jour de l’union nationale. Fête de la réconciliation et de l’unité de tous les Français, elle est célébrée sur le Champ-de-Mars, dans un climat de solidarité. Contrairement au 14 juillet de l’année précédente, c’est une date pacifique ; cela permet de convaincre les parlementaires réticents à l’idée de commémorer la prise de la Bastille de tout de même adopter ce jour pour célébrer la fête nationale. Dès 1880, le 14 juillet devient donc fête nationale française, à la fois en hommage à la prise de la Bastille et à la Fête de la Fédération.

14 juillet 2016 dans la capitale : « Paris est une fête »

Ville ou campagne, région parisienne ou province, la fête bat son plein aux six coins de l’Hexagone le 14 juillet. Siège des évènements commémorés lors de la fête nationale, la capitale offre des festivités diverses et variées qui devraient satisfaire tout le monde. Ce que vous pouvez faire à Paris :

  • Le feu d’artifice: attendu avec impatience, c’est le temps fort nocturne de cette journée pour la plupart des Français. Spectacle d’une durée de 35 minutes, il sera cette année tiré sur le Champ-de-Mars, entre la tour Eiffel et l’École militaire, à partir de 23 heures. Pour une vue imprenable, venez l’admirez depuis les Jardins du Trocadéro. Après « Les années disco » en 2012, « Liberté, Egalité, Fraternité » en 2013, « Guerre et Paix » en 2014 et « Paris accueille le monde » en 2015, le thème de 2016 est emprunté à un roman d’Ernest Hemingway, « Paris est une fête ».

  • Le défilé militaire sur les Champs Élysées : première des cérémonies de la journée, des régiments de militaires français paradent le matin du 14 juillet après l’arrivée du Président de la République en haut de la plus belle avenue du monde. À l’issue du défilé, les militaires sont conviés à déjeuner à la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville et, cette année, 25 Parisiennes et Parisiens seront choisis pour partager leur table – bonne chance à vous !

  • Le concert géant du Champ-de-Mars : il commence à partir de 21 heures et fera honneur à la musique classique, de Berlioz à Beethoven en passant notamment par Mozart, Verdi et Ravel, dont les œuvres seront interprétées par l’Orchestre National de France et le Chœur de Radio France. Retransmis en direct sur France 2 et sur France Inter, l’évènement se prépare à un nouveau succès. En 2013, il avait attiré 500 000 mélomanes sur place et près de 3 millions de téléspectateurs sur France 2.

  • Les bals des pompiers : les 13 et 14 juillet au soir, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) organise ses traditionnels bals dans 40 de ses casernes. Ambiance bon enfant, atmosphère villageoise et accueil chaleureux vous attendent à l’occasion de ces bals populaires qui se tiendront de 21 heures à 4 heures du matin. Jeudi 14 juillet étant un jour férié, de nombreuses casernes choisissent le 13 juillet pour organiser leur bal ; vous aurez ainsi le jour férié de la fête nationale pour vous remettre de vos émotions avant de retourner travailler le vendredi. Si les bals populaires ne sont pas votre tasse de thé, de nombreuses discothèques se mettent au diapason et proposent des soirées spéciales. Que la fête commence !

Le saviez-vous ?

  • La tradition du défilé militaire fait suite à la guerre franco-allemande de 1870, date à laquelle la fête devient nationaliste et privilégie cette parade.
  • En 1886, une femme participe pour la première fois au défilé militaire de la fête nationale. Elle est cantinière du 131e régiment d’infanterie.
  • Le feu d’artifice est originaire de Chine, où il est mis au point à partir de poudre à canon avant d’être importé en Europe. Il fait aujourd’hui l’objet de compétitions internationales dont, en France, le Festival d’art pyrotechnique de Cannes qui se tient chaque année en juillet et en août.
  • Actuellement, on compte en France 11 jours fériés légalement définis par le Code du travail. Mais le 1er mai, jour de la fête du Travail, est le seul jour obligatoirement chômé et payé dans l’Hexagone.
Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment