Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

Découvrez les secrets de Yule, la fête de l’hiver des païens

Yule est une des fêtes les plus importantes dans la tradition païenne. Les personnes suivant la religion paganiste se rassemblent à cette période pour célébrer la nuit la plus longue de l’année et l’équinoxe d’hiver. Dans cet article, viversum vous en dit plus sur cette tradition et les célébrations liées.

Qui sont les païens ?

Les païens sont des personnes suivant une forme de religion paganiste. C’est-à-dire des croyances héritées de la période pré-chrétienne. Dans cette catégorie, on trouve des païens traditionnalistes, qui pratiquent des rituels millénaires, mais aussi des sorciers et sorcières qui pratiquent la magie wicca, ainsi qu’une multitude d’autres croyances. Le point commun de ces pratiquants est la célébration de la nature et l’observation de rituels codifiés.

Les païens célèbrent de nombreuses déités, parmi lesquelles on retrouve des dieux liés au monde animal et au cycle des saisons. Le paganisme est en effet très centré autour d’un retour aux sources et d’un grand respect de la nature. C’est une religion en pleine essor, qui séduit un public de plus en plus nombreux.

Yule, le « Noël des païens »

Yule est considéré comme le « Noël des païens ». Cette fête célèbre la venue du soleil : c’est en effet à cette date que les jours recommencent à rallonger, lors de l’équinoxe d’hiver. Il s’agit de la plus longue nuit de l’année, un événement célébré depuis des millénaires par de nombreux peuples. A cette occasion, les païens allument des feux et célèbrent l’arrivée prochaine de la lumière du soleil.

Yule partage de nombreux éléments avec le Noël catholique. On y célèbre un arbre décoré, le début de la fin de l’hiver, et le renouveau des saisons à venir. Cela n’est pas un hasard : le pape Libère aurait en 354 fixé la naissance de Jésus Christ au 25 décembre, pour assimiler les fêtes païennes à la religion chrétienne. Avant cette décision, les chrétiens fêtaient la naissance du Christ au moment de l’Epiphanie. C’est pour cela qu’on retrouve de nombreux éléments partagés par ces deux célébrations.

Les rituels de Yule

Pour Yule, les païens honorent un arbre avec des fruits et des décorations. Symboliquement, cela permet de demander aux dieux un été fructueux. On espère ainsi que les récoltes seront bonnes l’année suivante. La « cathédrale » symbolique de cette célébration est souvent la forêt, qui est un endroit sacré pour les pratiques païennes. Une partie de Yule se tient donc à l’extérieur, dans la nature.

Pour l’occasion, de grands feux sont allumés au coucher du soleil et une méditation est proposée lorsque l’aube revient pour conclure ces fêtes païennes. Pendant la nuit, on consomme un festin des produits de la terre. Historiquement, les paysans qui célébraient ce rituel faisaient durer les célébrations pendant plusieurs jours. A une époque de l’année où les travaux des champs sont quasi nuls, les longues soirées d’hiver étaient occupées par ce type de célébrations.

Yule pour les wiccans

Pour les wiccans, des païens pratiquant la magie, Yule est représenté par le retour du Dieu soleil. C’est son retour qui est célébré à l’occasion de la nuit la plus longue. A cette occasion, les sorcières wiccanes gravent un symbole du soleil sur une bûche avant de la brûler au crépuscule. Pour représenter ce passage, il est d’usage de tracer ses cercles de magie à l’aide de houx, de branches de sapin ou encore de lierre. C’est un passage de l’année très important pour les sorcières wiccanes, car il représente un renouveau, une renaissance. La religion wiccane est plutôt centrée autour de la célébration de la Déesse, c’est donc un des rares moments de l’année centré autour du Dieu soleil.

Comment célébrer Yule ?

Si vous souhaitez célébrer la fête païenne de Yule, vous pouvez suivre plusieurs types de rituels. Il est coutumier de faire une offrande aux dieux sous forme de nourriture. Tout comme pour la tradition de Noël, vous pouvez aussi décorer un arbre. Si vous suivez la tradition wiccane, ne manquez pas de brûler une bûche pour marquer la renaissance du Dieu lié au soleil. Les pratiquants décorent également souvent leur maison de houx, de branches de sapin et d’autres végétaux résistant au froid de l’hiver. Il n’y a à priori pas de mauvaise manière de célébrer cette fête, à partir du moment où on est respectueux des traditions.

Yule est un moment important de la culture païenne. Pour en découvrir plus sur ces traditions millénaires, entrez en contact avec les équipes de viversum qui vous en diront plus.

 

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment