Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

Fête du 29 septembre : qui est l'archange Saint-Michel ?

Le nom de Michel provient de l’Hébreu et signifie « qui est semblable à Dieu ». Aux côtés de Raphaël et de Gabriel, il est l’un des trois archanges dans la Bible, où il est également appelé « chef des anges ».

En Occident, la journée du 29 septembre lui est dédiée. Qui est Saint-Michel l’archange qui délivre le message de Dieu ?

Quels sont les attributs de Saint-Michel dans la Bible et quelle symbolique lui est associée ?

Quel est le rôle de Saint-Michel dans le judaïsme et dans le christianisme ?

Qui est Saint-Michel l’archange ?

Saint-Michel, l’un des trois archanges

Être intermédiaire entre Dieu et les êtres humains, un archange est un ange d’ordre supérieur. Comme l’ange, l’archange est un envoyé et un messager de Dieu. Dans les traditions issues des trois monothéismes que constituent le judaïsme, le christianisme et l’islam, les archanges sont au nombre de trois :

  • Gabriel qui signifie « Dieu est fort ». Dans la Bible et le Coran, Gabriel est un messager de Dieu.
  • Raphaël dont le nom veut dire « Dieu guérit ». Raphaël est le dispensateur des dons du Saint Esprit.
  • Michel qui veut dire « Qui est comme Dieu ».

Michel, saint patron

Michel est un saint, c’est-à-dire un élu de Dieu reconnu par l’Église. Saint-Michel n’est pas seulement un archange, mais également le patron du catholicisme. On appelle saint patron l’entité protectrice d’une personne ou d’un groupe particulier, comme une communauté religieuse, les habitants d’un pays ou les personnes exerçant telle ou telle profession.

Saint-Michel, dans le Judaïsme, est présenté comme l’archange qui protège le peuple d’Israël. C’est aussi le saint patron de la France, de l’Allemagne aux côtés de Saint-Boniface, de la Belgique avec Saint-Joseph ainsi que de la Normandie et de la ville de Bruxelles qui le porte sur son blason. Saint-Michel est aussi l’archange patron des villes d’Arkhangelsk et de Kiev, respectivement situées en Ukraine et en Russie. Il est par ailleurs le patron de nombreux corps de métiers anciens comme les boulangers, les épiciers, les policiers, les tonneliers, les escrimeurs et, pour les professions plus récentes, les parachutistes de l’air.

Les attributs de Saint-Michel dans la Bible

  • Vainqueur contre le diable : Saint-Michel, dans le christianisme, est porteur d’une symbolique très forte. Il est souvent représenté avec des caractéristiques guerrières, en chef de la milice du ciel parfois vêtu des habits militaires impériaux. Il terrasse alors le diable lors de la rébellion des anges déchus. Dans l’iconographie médiévale, on trouve souvent Saint-Michel vainqueur d’un dragon, également représentation symbolique du diable. À Bruxelles, au sommet de la tour de l’hôtel de ville, Saint-Michel est représenté, terrassant une figure humaine hideuse qui rappelle le diable. Une fois qu’il a vaincu Lucifer, symbole du mal, il règne en maître des êtres célestes bienfaisants.

  • L’escorte des morts : on le retrouve par ailleurs avec la balance du jugement dernier ; c’est la plus ancienne représentation de Saint-Michel dans le monde occidental. Il est alors chargé de psychostasie, c’est-à-dire qu’il pèse les âmes des morts qu’il doit escorter dans l’au-delà, rôle lui nommé psychopompe.

Saint-Michel est donc un archange que l’on retrouve à de nombreuses reprises dans la Bible, notamment lorsque Dieu s’adresse aux hommes, dans l’Ancien Testament. Saint-Michel est alors porteur du message divin auprès de l’humanité. C’est dans le Nouveau Testament qu’il entre en conflit avec le diable. Saint-Michel, dans le christianisme, est l’archange à invoquer pour bénéficier d’une protection contre les forces démoniaques.

Dans le Coran, Michel est également cité une fois, aux côtés de l’archange Gabriel. On peut lire dans le texte sacré de l’islam pour les musulmans : « Quiconque est ennemi d'Allah, de Ses anges, de Ses messagers, de Gabriel et de Michaël... [Allah sera son ennemi] car Allah est l'ennemi des infidèles ».

Saint-Michel, culte et symbolique

Tandis que les fidèles vouent un culte à Saint-Michel dès le 4e siècle en Orient, c’est à la fin du 5e siècle qu’il fait son apparition en Occident. On retrouve de nombreux édifices bâtis en son honneur, la plupart du temps en hauteur afin de rappeler la position élevée de Michel dans le royaume des anges. C’est le cas de la célèbre abbaye du Mont-Saint-Michel située en Normandie, de la chapelle édifiée sur le Saint Michael’s Mount dans les Cornouailles, de l’abbaye Saint-Michel-de-la-Cluse édifiée dans la vallée de Suse en Italie ou encore du sanctuaire régional de Saint-Michel pour l’Afrique en République du Congo.

29 septembre et autres fêtes dédiées à Saint-Michel

  • En Occident, le 29 septembre est la fête principale dédiée à l’archange Saint-Michel porteur du message de Dieu. On célèbre alors la Saint-Michel d’automne. De nombreux proverbes y sont d’ailleurs associés tel que « Pluie de Saint-Michel sans orage, d'un hiver clément le présage » ou  « Les hirondelles à la Saint-Michel, l'hiver s'en vient après Noël ».

  • En Orient, la fête de Saint-Michel se déroule le 8 novembre.

  • Si les fêtes principales ont lieu les 29 septembre et 8 novembre, on célèbre par ailleurs des évènements liés à Saint-Michel le deuxième dimanche après Pâques ainsi que les 8 mai, 6 septembre et 16 octobre.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment