Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Pensée positive : la puissance de la positivité

Qu’est-ce que la pensée positive ?

Est-ce que la positivité permet réellement d’accéder au bonheur et à la réussite ?

Si oui, comment faire ? Voici nos réponses.

Le développement personnel

La pensée positive est une méthode de développement personnel.

Mais qu’est-ce que le développement personnel exactement ?

Le développement personnel est une forme active de travail sur soi permettant notamment :

  • de s’enrichir,
  • de se libérer de certains conditionnements,
  • de dynamiser ses potentiels,
  • de booster sa créativité et son imagination,
  • de développer son intuition,
  • d’unir le corps et l’esprit,

dans le simple but de permettre à sa vraie personnalité de s’exprimer pleinement pour vivre mieux dès maintenant. Le développement personnel ne vise donc pas la réussite professionnelle ou le bonheur mais cherche simplement le mieux-être.

La pensée positive

Pour commencer comprenons bien ce qu’est la pensée positive. La pensée positive n’est pas une seconde méthode Coué où il faut se répéter à longueur de journée :

« Je suis positif, ma vie est belle ! »

Il est reconnu que l’autosuggestion consciente fonctionne et qu’elle apporte des bienfaits. Ainsi, puisqu’une pensée peut devenir réalité, autant qu’elle soit positive afin d’apporter de la positivité. Le principe est d’agir non sur notre volonté mais sur notre imagination, notre partie inconsciente capable de se programmer pour essayer de répondre positivement à cette suggestion.

Mais cela n’est pas si simple car l’homme n’est pas un robot logiquement programmé mais un être psychologique complexe. Donc ce qui marche chez l’un peut tout aussi bien ne donner aucun résultat chez l’autre.

Oui, la pensée positive est une manière d’utiliser la force de l’esprit à bon escient c’est-à-dire pour obtenir la joie, la réussite et le bonheur. Mais c’est surtout une façon de vivre, de voir et d’envisager la vie. Il ne s’agit pas de ne voir que le positif en ignorant ou en niant le négatif si celui-ci existe bel et bien. Il faut toujours écouter son ressenti, surtout le négatif car il nous donne des signes nous indiquant que la situation est délicate, difficile voire dramatique, et qu’il faut réagir. L’idée est simplement de s’attacher le plus possible à la positivité afin de limiter l’influence néfaste de la négativité.

  • Le concept de pensée positive prend naissance en 1952 dans l’ouvrage « La puissance de la pensée positive » de Vincent Norman Peale (1898 – 1993), un pasteur et auteur américain lu dans le monde entier par des millions de lecteurs. C’est en effet lui qui a apporté la positivité comme réponse concrète aux nombreuses questions psychologiques restant alors sans réponses.

La positivité offre joie, réussite et bonheur. Oui mais…

Nous l’avons vu, la pensée positive produit des effets positifs dans notre vie. En pensant positif, c’est-à-dire d’une manière optimiste, il est possible de planter de la positivité, de l’optimisme dans notre existence et à terme de récolter de la joie, de la réussite et du bonheur.

Comme une graine donne de nombreux fruits, il est très probable que la récolte décuplera les effets obtenus. Il est effectivement dit que les situations vécues sont toujours plus intenses que les pensées émises.

Mais, selon le même principe, en plantant du négatif, du pessimisme, la récolte risque fort d’être négative et de vous enfoncer encore un peu plus dans la noirceur du pessimisme.

Ainsi, l’expression populaire suivante donne un éclairage tout particulier à ce que nous venons de dire et vous indique également une précieuse piste à suivre :

« On récolte ce que l’on sème. »

Développer sa pensée positive est comme s’occuper d’un jardin. Il faut être actif et présent quotidiennement pour obtenir les fruits de votre travail. Par exemple, dès qu’une pensée négative, pessimiste arrive, essayez de la remplacer par une pensée positive, optimiste. Vous êtes le jardinier de votre vie et vous seul pouvez faire le nécessaire pour avoir un beau jardin.

Mais attention à la dictature de la réussite et du bonheur. Disons-le clairement, il n’y a pas d’obligation à la réussite et au bonheur. En fait, c’est en cherchant trop à réussir ou à être heureux à tout prix que l’on finit par ne rien trouver.

C’est en cherchant mal que l’on finit par se faire du mal. Si l’on plante du positif, de la joie par exemple, il faut la laisser germer, se développer, pousser à son rythme et à la fin offrir ses fruits qui peuvent être la joie mais aussi la réussite ou le bonheur. Il est donc recommandé de ne pas chercher la joie, la réussite ou le bonheur, qui peuvent être inaccessibles si vous avez notamment mal déterminé votre objectif.

Nous avons déjà parlé dans notre article traitant des bonnes résolutions de la détermination et clarification d’objectif. L’un des points essentiels est qu’un objectif doit être réaliste. Obtenir de la joie, avoir de la réussite, vivre le bonheur sont des choses réalistes sauf si vous placez la barre trop haut. Sauf si votre joie, votre réussite et votre bonheur ne dépendent pas que de vous. Dans ce cas, pensée positive ou non, vous n’y parviendrez pas et la récolte ne sera qu’insatisfaction, échec et tristesse.

  • En bref, retenez que la pensée positive est une manière d’envisager la vie. En étant optimiste et en fuyant le pessimisme (et les pessimistes en particulier) vous avez de grandes chances de vivre d’une manière positive (l’inverse est aussi vrai). Puisque l’on récolte ce que l’on sème, n’envoyez pas d’ondes négatives car, comme un boomerang, elles reviendront vers vous chargées d’encore plus de négativité. Planter du positif est la seule solution pour obtenir de beaux fruits et ainsi une belle vie.
 
Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment