Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

La planche ouija : la divination au bout des doigts

Avant de vous parler de la planche ouija et de vous expliquer comment vous en servir pour pratiquer la divination sans être médium, nous allons vous donner une définition du paranormal et du spiritisme.

Attention, n’oubliez surtout pas de lire la mise en garde se trouvant dans ce texte car elle vous protège des esprits maléfiques.

Qu’est-ce que le paranormal ?

On parle de paranormal pour présenter des phénomènes étranges ne pouvant s’expliquer d’une manière scientifique et logique. Le spiritisme dont nous allons parler maintenant est une activité paranormale puisque la science actuelle n’est pas capable d’en expliquer le fonctionnement. La divination dont nous parlons très souvent dans notre magazine, et que vous allez pouvoir réaliser grâce à la planche ouija, est également un phénomène paranormal puisqu’inexplicable.

Qu’est-ce que le spiritisme ?

Le spiritisme est une doctrine fondée sur l’existence et la manifestation des esprits que certains nomment des fantômes et d’autres des entités. La personne animant une séance de spiritisme est un spirite. Un spirite peut également être médium et pratiquer la divination mais cela n’est pas obligatoire puisqu’il utilise certaines techniques précises lui permettant d’entrer en contact avec les esprits dont voici quelques exemples.

Comment communiquer avec les esprits ?

Il existe de nombreuses techniques permettant d’entrer en contact avec l’au-delà et ses nombreux habitants. Nous avons notamment parlé dans de précédents articles de l’écriture automatique (voir l’article sur le channeling) et de la médiumnité (voir l’article sur la voyance pure et les médiums).

Nous allons aujourd’hui vous présenter un autre moyen tout aussi efficace, permettant également la divination, il s’agit de la planche ouija popularisée par la littérature et par certains films à sensations très spectaculaires.

Comment utiliser le ouija ?

Avant d’expliquer la manière d’utiliser le ouija, découvrons tout d’abord cet outil unique permettant d’entrer en relation avec les esprits et de faire de la divination sans forcément être médium.

Le ouija (que l’on nomme aussi oui-ja) se présente sous la forme d’une planche généralement en bois illustrée de haut en bas de la manière suivante :

  • mention « Oui » en haut à gauche et « Non » en haut à droite
  • alphabet de A à Z au centre
  • dix premiers chiffres de 0 à 9 (ou plutôt de 1 à 0) en dessous
  • mention « Bonjour » en bas à gauche et « Au revoir » en bas à droite (ou parfois juste « Au revoir » en bas au centre)

Il est possible d’acheter une planche ouija notamment dans une boutique en ligne sur Internet mais il est également possible de la fabriquer soi-même selon le descriptif présenté ci-dessus. La planche ouija est généralement vendue avec ce que l’on nomme une goutte indiquant la réponse envoyée par l’esprit interrogé. Cette goutte est placée sur le ouija et sous les doigts de la personne posant la question et elle se déplace seule, commandée par l’esprit qui la gouverne. Cela semble étrange d’imaginer un petit bout de bois se balader ainsi par la force de l’esprit mais ce qui est encore plus bizarre c’est d’avoir sous ses doigts la sensation de ne rien contrôler. L’idée du lâcher prise est en effet là et il ne faut pas chercher à contrôler la goutte au risque de contrarier l’esprit qui a accepté d’entrer en communication.

Si la question posée est fermée, alors la goutte se dirigera vers la mention « Oui » ou « Non ». Si la question est ouverte, alors la goutte se dirigera vers l’alphabet pour épeler la réponse et éventuellement sur les chiffres pour par exemple dater la réponse.

Il est possible de pratiquer seul ou en petit groupe. Dans ce dernier cas, le groupe s’installe autour d’une table (ou mieux d’un guéridon) et, à tour de rôle, chacun a la possibilité de poser une question en témoignant le plus grand respect et en faisant preuve de patience. L’ordre de passage est déterminé par la personne à l’initiative de la séance. Pour poser sa question, la personne pose délicatement ses doigts sur la goutte, demande si l’esprit est bien là (en utilisant la fameuse phrase « Esprit es-tu là ? »), et si oui il lui adresse respectueusement sa question puis attend tout aussi respectueusement sa réponse. Notons que tout le monde doit participer et il n’y a pas de place pour le spectateur inactif.

Vous voulez réaliser une séance de spiritisme avec la planche ouija ? Alors voici encore quelques informations à ne surtout pas manquer.

  • Astuce : si vous n’avez pas de goutte, vous pouvez utiliser un verre renversé.

  • Si l’esprit vous conduit sur la mention « Au revoir », il est impératif de ne pas insister même si vous avez encore des questions. Ces questions devront attendre un prochain rendez-vous et le bon vouloir de l’esprit qui se manifestera peut-être à nouveau si toujours vous le respectez.

  • Évitez les questions lourdes de conséquences comme par exemple la date ou la cause de votre mort car ce type de réponse peut profondément vous affecter psychologiquement.

  • Notez qu’un second esprit peut également venir à vous et il convient, comme pour le premier d’ailleurs, de vous assurer qu’il s’agit d’un esprit bon et non d’un esprit malfaisant cherchant à vous nuire. Pour ce faire, faites confiance à votre intuition, à votre ressenti, et en cas de doute stoppez la séance en n’oubliant pas de remercier l’esprit d’avoir participé. Pour cela, placez vous-même la goutte ou le verre renversé sur la mention « Au revoir ». Si vous êtes croyant, nous recommandons alors de réciter une prière.

  • Notez enfin qu’une séance de spiritisme ouija doit toujours se terminer sur la mention « Au revoir », que la goutte (ou le verre) soit dirigée par l’esprit ou la main n’a pas d’importance. Ce qui est important, voire primordial, est de finaliser cette séance comme toute communication c’est-à-dire poliment. La politesse doit de toute manière et pendant toute la séance être de mise. Il convient en effet de ne jamais se mettre à dos un esprit…

Pour terminer cette présentation nous vous invitons à bien réfléchir avant de vous lancer dans une expérience de spiritisme telle que celle-ci et dans le paranormal en règle générale. En effet, il est souvent dit que la planche ouija peut donner la parole à des esprits dangereux car maléfiques, à des démons cherchant à vous posséder ce qui sera encore plus facile à faire si vous êtes ce jour-là faible mentalement et/ou physiquement (malade ou juste fatigué). Il convient donc d’être très prudent et de renoncer à plonger seul dans cette ouverture sur l’au-delà car si la porte est parfois facile à ouvrir, elle est parfois très difficile à refermer…

Notre conseil est donc de débuter avec un spécialiste c’est-à-dire un spirite et/ou un médium car ils ont l’habitude et la force de communiquer avec les esprits et autres anges. Cela n’est pas sans danger mais les risques peuvent ainsi être limités grâce aux conseils de ce précieux guide.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment