Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

Développez votre pouvoir d’autoguérison grâce à la naturopathie

Et si la nature nous offrait tout ce dont nous avons besoin pour vivre bien et en bonne santé ?

Cela ne veut pas dire que nous devons renoncer définitivement à la médecine conventionnelle et à ses nombreux traitements mais simplement que nous pouvons aussi placer notre confiance en notre faculté naturelle d’autoguérison.

Pour découvrir son pouvoir d’autoguérison et bien d’autres choses encore comme la naturothérapie, l’iridologie et l’aromathérapie, nous allons vous présenter ici une méthode naturelle de médecine douce : la naturopathie.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie fait partie de la médecine douce, que l’on nomme aussi médecine alternative, et qui n’entre donc pas dans le cadre de la médecine allopathique dite conventionnelle basée notamment sur l’utilisation de médicaments traitant un mal précis et non le patient dans son ensemble. Il s’agit là d’une grande différence sur le fond c’est-à-dire sur la manière d’envisager la maladie et le malade. En effet, la naturopathie est une approche holistique envisageant l’individu dans sa globalité en prenant donc en compte ses différentes dimensions : physique, mentale, émotionnelle, spirituelle et même sociale, culturelle et familiale… 

Si le symptôme a son importance puisqu’il signale un problème, le naturopathe ne va pas seulement s’intéresser à la manière de le faire disparaître comme le fait le médecin à coup de médicaments et autres thérapies non naturelles. Puisque le symptôme est au bout de la chaîne, il va s’attacher à la remonter pour essayer de découvrir l’origine du problème puis proposer des solutions thérapeutiques naturelles pour tenter d’y remédier. Cette orientation de recherche a pour but de traiter la cause du problème (l’origine du mal peut être multiple d’où l’intérêt d’envisager l’Homme dans sa globalité) pour en supprimer les effets (c’est-à-dire les symptômes).

Pour ce faire le naturopathe peut compter sur une boîte à outils complète permettant de réaliser un diagnostic global et de proposer la bonne thérapeutique. Les outils de diagnostic et de bilan sont multiples et nous allons ci-dessous vous en présenter un, il s’agit de l’iridologie. Les techniques thérapeutiques sont encore plus diversifiées et pour vous donner une idée un peu plus précise de ce que la naturopathie peut proposer comme solution, nous allons vous présenter l’aromathérapie.

Mais avant d’aller plus loin, comprenons la différence entre naturopathie et naturothérapie.

Qu’est-ce que la naturothérapie ?

La naturothérapie est une méthode thérapeutique utilisant des substances provenant directement et uniquement de la nature :

  • aromathérapie
  • fleurs de Bach
  • homéopathie
  • hydrothérapie
  • phytothérapie…

Ces substances naturelles sont utilisées dans une démarche de santé agissant notamment sur notre pouvoir d’autoguérison en le dynamisant. Le but est d’aider la personne à rester en bonne santé et à la retrouver si possible sans utiliser de substances chimiques médicamenteuses. En effet, ces substances sont certes capables de soigner certains maux mais elles sont aussi responsables de dérèglements prenant notamment la forme d’effets secondaires plus ou moins dangereux. L’absorption de certains médicaments n’est en effet pas anodine.

Le naturothérapeute, tout comme le naturopathe d’ailleurs, cherche également à éduquer le patient pour le rendre autonome donc maître de sa santé. Il va pour ce faire lui enseigner notamment à :

  • établir son propre régime alimentaire
  • revoir l’ensemble de son hygiène de vie
  • ajouter dans sa vie quotidienne de la naturothérapie
  • rechercher des techniques lui permettant de se sentir mieux (massage ou auto-massage, exercices physiques, yoga, relaxation, sophrologie, etc.)…

Qu’est-ce que l’iridologie ?

L’iridologie est une méthode utilisée en naturopathie dans le but de réaliser un diagnostic permettant de dépister et de prévenir des troubles organiques. Ce bilan est possible en observant principalement la couleur de l’œil se trouvant dans l’iris et visible à travers la cornée. Ainsi, la couleur d’origine donne des informations sur les prédispositions pathologiques héréditaires et les autres couleurs (provoquées par exemple par une hyperpigmentation localisée) informent sur des surcharges digestives et métaboliques (cholestérol par exemple).

Grâce à l’iridologie et au bilan réalisé, le naturopathe a la possibilité de piocher dans la liste des méthodes thérapeutiques naturelles de sa boîte à outils comme par exemple l’aromathérapie.

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’aromathérapie est utilisée en naturopathie et en naturothérapie dans le but de contribuer à la diminution, voire à la disparition totale et définitive, de certains symptômes et de certains maux. Le principe est simple puisqu’il consiste à utiliser les huiles essentielles végétales en absorption, en inhalation ou en application locale en fonction de leurs propriétés et du symptôme à traiter.

L’aromathérapie existe depuis bien longtemps et l’on en retrouve la trace dans l’Égypte ancienne.

Mais l’aromathérapie moderne a été développée principalement par René-Maurice Gattefossé (1881 – 1950) à partir des années 1920. René-Maurice Gattefossé est un ingénieur chimiste français considéré comme étant à l’origine de la redécouverte de l’aromathérapie dont il crée le nom au milieu des années 30, au moment de la rédaction de son ouvrage « Aromathérapie – Les huiles essentielles – hormones végétales ». En devenant le père de l’aromathérapie, Gattefossé devient une sorte de mentor auprès des nombreux thérapeutes dévorant ses écrits techniques et philosophiques.

Comment devenir naturopathe ?

La formation de naturopathe se déroule dans des écoles privées proposant un contenu libre puisque le diplôme n’est à ce jour pas réglementé. Pour devenir naturopathe il faut donc suivre ce type de formation sur une à plusieurs années et obtenir le diplôme - ou plutôt la certification de l’école - permettant d’exercer. Notons que comme l’exercice de la naturopathie est libre en France (il n’y a pas de réglementation mais attention quand même au délit d’exercice illégal de la médecine prévu et réprimé par les articles L4161-1 à L4161-6 du code de la santé publique), tout le monde peut s’installer comme naturopathe, même sans avoir au préalable réalisé de formation en école (une auto-formation peut être suffisante).

Notre conseil : avant de contacter un naturopathe, il convient de vous renseigner sur sa formation et de faire confiance au bouche à oreille qui est généralement le meilleur moyen de ne pas se tromper.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment