Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

Méthode Coué : la puissance de l’autosuggestion et de la pensée positive

La méthode Coué ne bénéficie pas vraiment d’une bonne réputation.

Pourtant, le travail d’Émile Coué mérite que l’on s’y attarde plus longuement afin de redécouvrir la magie de l’imagination, la puissance de l’autosuggestion ainsi que les bienfaits de la pensée positive.

 

Qui est Émile Coué ?

Émile Coué est né à Troyes, France, en 1857. Il décède à Nancy en 1926.

Pharmacien et psychologue, il est connu pour être le créateur de la méthode d’autosuggestion portant son nom : la fameuse méthode Coué. Mais pour de nombreuses personnes Émile Coué est également le père de la pensée positive, d’un courant qui va largement influencer les méthodes de guérison du développement personnel.

Ces mêmes personnes affirment qu’il est le découvreur de l’effet placebo. En effet, c’est en observant l’impact de ses paroles encourageantes qu’il délivre aux malades venant chercher des médicaments dans son officine, qu’Émile Coué détermine l’importance du rôle de l’imagination dans la guérison. C’est en imaginant la guérison que le malade optimise ses chances de guérir.

Émile Coué est donc un véritable découvreur et il est enfin temps de reconnaître sa précieuse influence.


L’autosuggestion et la pensée positive

Selon Émile Coué l’autosuggestion consciente positive est un moyen de se programmer un avenir positif. Le principe de l’autosuggestion est simple puisqu’il est basé sur le fait qu’une pensée peut devenir réalité. Le but de l’autosuggestion est donc de développer une pensée positive pour qu’elle finisse par s’installer durablement dans notre vie.

Est-ce aussi simple ? Est-ce aussi facile ?

La réponse d’Émile Coué est oui, il suffit d’utiliser l’autosuggestion pour positiver son existence.

D’accord, cela heurte notre mental qui a l’habitude de raisonner et de s’attaquer à bien plus compliqué. Mais une recette simple ne fait-elle pas un bon plat ? Un simple mot doux ne transforme-t-il pas notre journée ?...

Nous voyons clairement que la simplicité a de nombreux avantages et le plus simple est sans aucun doute de tester par vous-même. Aussi, voici comment faire.

Qu’est-ce que la méthode Coué ?

L’idée de la méthode Coué n’est pas d’intervenir sur notre volonté mais sur notre imagination dans le but d’influencer notre inconscient. Cette partie inconsciente activée par l’imagination est en effet capable de se programmer pour répondre positivement à l’autosuggestion. Il s’agit là d’un processus naturel et magique. Tout comme notre corps est capable de se réparer grâce au processus d’auto-guérison, notre mental est lui capable de se programmer pour nous permettre de vivre sereinement et d’aller de mieux en mieux.

Pour ce faire, Émile Coué indique qu’il suffit d’utiliser des formules d’autosuggestion à se répéter plusieurs fois de suite (une vingtaine de fois) et plusieurs fois dans la journée (matin et soir).

La phrase la plus connue et la plus utilisée est :

 

« Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. »

 

Bien sûr, il est possible de l’adapter et de la personnaliser en fonction de ses propres besoins. Ainsi, si vous manquez de confiance en vous, vous pouvez utiliser la formule d’autosuggestion suivante :

 

« J’ai de plus en plus confiance en moi et cette confiance s’améliore de jour en jour. »

 

Puisque l’idée de la méthode Coué est d’utiliser son imagination pour influencer positivement l’inconscient par l’autosuggestion d’une pensée positive, à vous de jouer à présent ! À vous d’utiliser votre imagination pour améliorer votre état de jour en jour et ainsi vous programmer pour la joie et le bonheur.

  • Aujourd’hui nous parlons de la méthode Coué comme un placebo, une méthode désuète car inefficace, voire un moyen de fuir la réalité. Pourtant les bienfaits de l’autosuggestion et de la pensée positive ne sont plus à prouver. Aussi, pourquoi ne pas tester par vous-même et vous faire votre propre opinion ? Non pas pour restaurer l’image de cette méthode devenue péjorative mais tout simplement pour aller de mieux en mieux…

La méthode Coué est-elle une thérapie ?

Nous ne pouvons pas véritablement dire que la méthode Coué est une thérapie puisqu’elle est plutôt une méthode de développement personnel permettant à toute personne qui l’utilise de positiver son existence. Par contre, la méthode Coué est à l’origine de la pensée positive mais aussi des thérapies brèves orientées vers les solutions.

En fait, pour simplifier et vous aider à mieux comprendre la nébuleuse des thérapies qui sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses, il existe deux grandes orientations :

  1. La thérapie orientée sur le comment : comment se sortir du problème ?
  2. La thérapie orientée sur le pourquoi : pourquoi ai-je ce problème ?

 

Dans la thérapie orientée sur le comment le patient recherche les solutions à son problème. Il s’intéresse donc plus à la solution lui permettant de sortir au plus vite de la difficulté, qu’à la source du problème. Dans ce type de thérapie généralement brève, l’idée est que le patient a déjà suffisamment souffert. Il faut donc trouver au plus vite le moyen de soigner les maux pour éviter de continuer à vivre dans la souffrance.

Dans la thérapie orientée sur le pourquoi, le patient cherche à connaître et à comprendre la cause de ses soucis. Cette prise de conscience doit l’aider à solutionner son problème et par ricochet à soigner ses maux.

Il n’y a pas une bonne et une mauvaise orientation. Il y a simplement une méthodologie différente. Le chemin est donc pluriel mais l’objectif à atteindre reste le même : soigner le mal-être, vivre mieux, voire guérir (dans le cas d’une dépression ou d’un burn out par exemple).

  • Le rôle du patient est de trouver la thérapie qui lui convient afin de s’épanouir et d’évoluer à son rythme, en fonction de son mode de fonctionnement, de ses limites, de ses besoins à court et à long terme. Mais il doit surtout choisir le bon thérapeute, la bonne personne susceptible de l’accompagner au mieux. C’est effectivement lui qui va être le catalyseur, car finalement la méthode n’est qu’un support et non la thérapie.
Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment