Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

Qu’est-ce que le paganisme et comment le pratiquer ?

Le paganisme, en particulier la pratique wiccane, est une des pratiques spirituelles évoluant le plus rapidement ces dernières années. Basée sur le respect de la nature et des traditions ancestrales, le paganisme attire de plus en plus de pratiquants souhaitant s’ouvrir à leur spiritualité. C’est un courant mouvant et ouvert, qu’il est difficile de catégoriser mais qui connait un regain d’intérêt certain.

Une myriade de pratiques

Le terme « paganisme » regroupe de nombreuses pratiques spirituelles et traditionnelles. De manière générale, nous pouvons dire que les personnes suivant un culte païen se sentent proche de la nature et célèbrent souvent des divinités préchrétiennes. Parmi eux, chamans, wiccans et druides sondent le monde spirituel pour guider et être guidés dans leur spiritualité.

Le paganisme est avant tout une religion de la Terre. Souvent adogmatiques, les païens rejettent un culte trop orthodoxe et préfèrent une pratique individuelle de leur spiritualité et de leur magie. Pour cette raison, il y a un nombre très élevé de variantes dans le paganisme, qui célèbre avant tout la possibilité de faire ses propres choix.

Nous notons une différence entre les païens souhaitant restaurer les traditions d’avant le Christianisme, en particulier autour des dieux païens, et ceux qui s’écartent des anciens dogmes pour une pratique centrée autour d'une perception individuelle de la spiritualité. Cette division se voit surtout au niveau des pratiques, qui sont bien distinctes.

Les différents dieux païens

La mythologie païenne est en général polythéiste. Dans la pratique, chacun choisit quelle divinité prier, en fonction de ce qui lui convient le mieux. Deux divinités considérées comme principales sont le Dieu et la Déesse. Le Dieu, aussi appelé Dieu Cornu, représente l’homme, et la Déesse la femme. Cette dernière, aussi appelée « Mère Nature » ou « Gaïa » se retrouve dans plusieurs cultures autour du monde, elle joue donc un rôle important parmi les différentes variantes du paganisme.

Si ces deux divinités sont très souvent présentes, nombre de païens révèrent aussi des divinités héritées de l’histoire, tels les dieux grecs, les dieux égyptiens ou encore nordiques. Le paganisme étant basé sur la liberté de choix, il n’y a pas de règles concernant les divinités à prier, et chacun est libre de choisir celles qui conviennent le plus à sa spiritualité. Par ailleurs, le prosélytisme est mal vu par les pratiquants.

Les néopaïens wiccans et chamans

Les pratiques néopaïennes regroupent des courants intégrés à notre quotidien, mais qui se basent sur des traditions ancestrales :

  • Le Wicca une spiritualité centrée autour de la nature et des deux entités divines : le Dieu et la Déesse. Le croyant révère de ces entités dans leurs différents aspects et au fil des saisons. Certains wiccans pratiquent la magie
  • Les pratiques chamaniques induisent des transes et des altérations de la conscience pour atteindre un réveil spirituel. Il s’agit d’atteindre un stade de conscience qu’on n’aurait pas connu dans sa vie quotidienne, pour recevoir des réponses sur la direction vers laquelle s’orienter

De nombreuses autres pratiques ont leurs adeptes, le but étant de choisir un processus qui convient à notre désir de spiritualité.

Comment pratiquer un rituel païen ?

Les rituels païens peuvent être pratiqués chez soi ou bien dans la nature. Dans la pratique, les adeptes font usage de leur magie dans un cercle symbolique ou tracé, avec un autel qui rassemble les outils propices à les aider. La magie vient avant tout de la volonté du pratiquant : il s’agit en partie de visualiser le résultat voulu et de se concentrer sur les solutions. Il faudra garder un des principes fondateurs du paganisme en tête : « Fais ce que tu veux si ça ne nuit pas ».

La magie Wicca en particulier est pratiquée en modifiant l’équilibre énergétique qui nous entoure pour pouvoir arriver à un certain résultat. Pour cela, le pratiquant s’aide d’objets et de symboles pour communiquer avec le monde spirituel.

Pour résumer, les cultes païens sont variés et évoluent en fonction de l’individu qui les a choisis. Centrée autour de la nature, la mythologie païenne est non invasive et se base sur des traditions ancestrales pour évoluer en harmonie avec le monde. Son grand atout est sa diversité : chacun sera libre de choisir quels éléments correspondent le mieux à son parcours individuel. Vous pouvez enfin pratiquer où vous le souhaitez, depuis le confort de votre maison ou bien dans la nature.

 

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment