Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

Il ne veut pas s’engager, relation à deux vitesses

Les femmes ont tendance à vouloir aller vite pendant que les hommes, eux, font preuve de patience.

Préserver un couple pour qu’il perdure demande de prendre en compte ces critères mais attention de ne pas attendre l’impossible.

Comment gérer une relation  à deux vitesses ?

M'aime-t-il vraiment ?

Une relation sérieuse à deux vitesses peut être difficile à gérer, surtout s’il refuse catégoriquement l’engagement. Un couple est constitué de deux personnes avec des caractères différents, des façons d’aborder la vie différentes et un regard sur le futur qui l’est tout autant. Il serait intéressant de connaître la définition de l’engagement pour la femme et pour l’homme. Il y a fort à parier qu'elle ne sera pas du tout identique et pour cause : les attentes en matière de vie de couple sont totalement différentes. Un engagement est un accord entre deux personnes définit par une promesse ou une preuve.

Dans une relation amoureuse, l’engagement officialise en quelque sorte les sentiments et permet de passer un cap, une évolution. Ce cap est parfois perçu comme un « coup de pression » pour un homme.

Certains, même très bien dans leur couple et qualifiant leur histoire de relation sérieuse, préfèrent laisser les choses se faire plutôt que de s’engager : la faute à certaines blessures du passé ? La réelle question est de savoir à partir de quand parler d’engagement…

Il ne veut pas s’engager : pourquoi ce manque d’investissement ?

Il y a deux façons d’interpréter la chose :

  • Il ne veut pas s'engager car il ne partage avec vous qu’une relation extra-conjugale et ne pense en aucun cas à rompre avec sa femme.

Dans ce cas bien précis, il sera difficile, même si cet homme éprouve des sentiments réels, de le faire adhérer à une relation officielle. Rares sont ceux prêts à tout plaquer pour une autre femme avec qui ils ne partagent finalement que les « bons moments ». Soyons honnêtes : la vie de couple, ils connaissent et la vivent au quotidien, c’est d’ailleurs essentiellement pour cette raison qu’il a une relation extra-conjugale. Ce type de relation peut rapidement devenir nocif car il y a forcément plus d’investissement et de sentiments d’un côté que de l’autre. Une relation comme celle-ci, est à accepter telle quel ou à fuir pour se préserver !
 

  • Il vit déjà une relation sérieuse avec vous, il vous est fidèle mais ne tient pas à bousculer son quotidien en vivant avec vous et en partageant tout avec vous.

 La vie à deux est complexe, elle est perçue par certains hommes comme un véritable challenge. En ce sens, les challengers sont frileux car nombre de ceux qui s’y sont frottés, ont compris qu’il était parfois plus simple de courir un marathon. Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas leur compagne, mais bel et bien qu’ils ont justement peur de briser l’existant en permettant une évolution de leur relation. Il est essentiel de respecter ce choix de ne pas s’engager tout en apportant des petites preuves au quotidien, montrant qu’autre chose est aussi possible en partageant un peu plus.

Comment pousser un homme à l’engagement ?

La règle numéro un est de ne pas lui forcer la main, même si cela est très compliqué. Respecter son rythme (dans la mesure d'une évolution raisonnable) est une belle preuve d’amour. Après tout, s’il est honnête et sincère dans ses sentiments, pourquoi en vouloir plus tout de suite ?


Prendre le temps d’apprécier la relation telle qu’elle est, surtout si elle est profitable pour les deux protagonistes, est essentiel.

La relation évolue naturellement, il suffit de prendre le temps de l’apprécier sur l’instant sans forcément parler de vie commune, de mariage ou d’enfant et ce, même après 4 ans de relation.

En règle générale, les choses se font naturellement.
 

Lui permettre de garder sa liberté peut paradoxalement le pousser à l'investissement dans son couple. Si un homme sent que sa compagne lui fait confiance et qu’elle lui apporte le confort et les sentiments dont il a besoin, de lui-même il aura envie de plus. Plus un homme a de liberté dans son couple et plus il sera accroché à sa moitié. Respectez ses moments seul avec ses amis, ses besoins de solitude etc. A son tour il respectera également vos besoins d’après-midi shopping avec vos copines et vos heures au téléphone pendant le film du soir. Tout n'est que question de patience.

Et s’il ne veut pas s’engager malgré tout ?

Bien sûr à cette question il n’y a que deux réponses possibles… Soit il conviendra d’accepter la relation telle qu’elle est et n’en tirer que le positif si vos sentiments sont assez profonds. Soit, si le futur semble complexe et quasiment impossible  à imaginer à deux, la rupture peut être envisagée. Attention toutefois, si rupture il y a, il ne faut jamais tenter le coup de « bluff » pour que la relation évolue dans votre sens.

En effet, il existera un effet de supériorité négatif dans le couple : l’homme tente de reconquérir sa compagne en lui promettant plus d’engagement. Celle-ci pense que l’électrochoc a fonctionné. Le couple se reforme mais l’homme aura été brusqué et ne fera pas évoluer la relation avec conviction. La femme quant à elle arrivera peut-être à ses fins mais au final, la frustration de l’homme ressortira tôt ou tard et finira par prendre plus de place que ses propres sentiments….

Profiter du moment présent, de la relation saine qui est vécue par un couple heureux est primordial. L’âge aidant, avec un peu de patience, toutes relations évoluent et débouchent naturellement sur de nouvelles étapes. Il est important de prendre son temps, d’écouter et de comprendre les choix de l’autre. Chaque couple est différent et son bonheur est définit par divers critères communs. "M'aime-t-il, même s'il ne veut pas s'engager ?" la réponse est très probablement "oui", mais à sa façon.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment