Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Profitez de notre offre de bienvenue en vous inscrivant maintenant sans engagement.

Consulter par téléphone ou Consulter par chat

1er mai : la fête du travail et du travailleur

Qui est à l’origine de la fête du travailleur ?

Depuis quand la fête du travail se déroule-t-elle le 1er mai ?

Pourquoi offrons-nous du muguet ce jour-là et bénéficions-nous d’un jour férié ?

Découvrez dans cet article toutes les réponses à ces questions.

Le mouvement ouvrier

L’aventure du mouvement ouvrier débute officiellement au moment de la révolution industrielle dans le but de lutter contre l’exploitation de l’homme par l’homme. La classe ouvrière éprouve en effet le besoin de réclamer de nouveaux droits afin de vivre mieux et de ne plus être exploité par le patronat et les propriétaires du capital. Pour ce faire, le mouvement ouvrier s’organise sous forme de syndicats et de partis politiques visant à défendre le droit des ouvriers et à améliorer leurs conditions d’existence.

Les principales revendications sont simples :

  • Revalorisation des salaires
  • Diminution du temps de travail


Ces deux revendications continuent d’être d’actualité puisque le salaire est régulièrement réactualisé par rapport au Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance, soit le Smic. En 2016 le montant brut du Smic - c’est-à-dire incluant les cotisations sociales du salarié - est de 1466,62 Euros contre 1254,28 Euros dix ans plus tôt (en 2006). Nous voyons par ce simple exemple qu’une évolution continue même si le montant proposé par le gouvernement n’est, d’après le mouvement ouvrier, jamais suffisant.

Ce phénomène est similaire - et sans doute plus spectaculaire encore - au sujet de la diminution du temps de travail puisque celui-ci est passé d’environ soixante-dix heures par semaine à trente-cinq heures, soit la moitié. Bien entendu, cette progression a été lente et la loi sur les trente-cinq heures ne date que de 1998 (voir loi Aubry).

À propos de la réduction du temps de travail et des congés, pensons également :

  • au congé hebdomadaire (semaine de six jours instituée par la loi de 1906),
  • aux congés payés (la cinquième semaine arrive en 1982),
  • aux jours fériés (il y a douze jours fériés actuellement).

Toutes ces avancées sociales sont principalement le fruit d’un travail de longue haleine effectué par le mouvement ouvrier. Sans le mouvement ouvrier qui sait à quoi le droit social ressemblerait aujourd’hui…

Le jour férié du travailleur

L’histoire du jour férié du travailleur remonte semble-t-il à la Révolution française. En effet, dès 1793 une fête du travail est incluse dans le calendrier républicain. Mais c’est sans doute le fameux « Labor Day » américain qui va instituer cette fête du travail prenant la forme d’une journée internationale du travailleur. C’est là encore le mouvement ouvrier, sous la pression des syndicats, qui va jouer un rôle déterminant.

Pourquoi la fête du travail est-elle le 1er mai ?

La fête du travail en France se déroule le 1er mai depuis 1947. La date du 1er mai a été sélectionnée par le mouvement ouvrier et plus particulièrement par l’organisation internationale socialiste lors de sa réunion annuelle se déroulant cette année-là (en juillet 1889) à Paris. C’est ensuite le maréchal Pétain qui décrète en 1941, soit pendant la Seconde Guerre mondiale et sous l’occupation nazie, que le 1er mai devient la fête nationale du travail. Cette fête du travailleur se déroule également le 1er mai dans d’autres pays comme ceux d’Europe (à l’exception notamment de la Hollande), en Russie ou encore au Japon... Pour ces pays, le 1er mai est aussi un jour férié et chômé.

Pourquoi le muguet ?

Pourquoi avoir choisi le muguet comme symbole représentant la fête du travail ? Sans doute parce que le muguet est la fleur du printemps.

L’histoire raconte que le roi Charles IX a reçu pour porte-bonheur un brin de muguet le 1er mai 1561.
C’est donc lui qui décida d’instituer cette tradition en offrant chaque année du muguet aux belles dames de sa cour.

 

 

Puisque le 1er mai est aussi devenu le jour de la fête du travail, ces deux traditions s’assemblent et nous retrouvons donc ce jour-là dans toutes les villes françaises des vendeurs éphémères proposant pour quelques pièces le fameux muguet porte-bonheur.

À propos de porte-bonheur, pourquoi ne pas stimuler votre chance le 1er mai prochain ? Ce jour férié est en effet une occasion rêvée pour vous lancer dans une nouvelle aventure, pour provoquer le changement, pour attirer la chance et ses nombreux bienfaits… Pour ce faire, le muguet est une possibilité. Mais attention, pour bénéficier d’un retour de bonheur vous devez impérativement posséder un brin contenant treize clochettes. Ce brin est rare mais rassurez-vous il est plus facile à trouver que le trèfle à quatre feuilles. Et si vous estimez avoir besoin d’un conseil éclairé pour vous aider à prendre une bonne décision vous permettant de partir dans la bonne direction, pensez à contacter l’un de nos astrologues ou l’un de nos voyants. Ils seront nombreux le 1er mai à répondre à toutes vos questions sur viversum.fr !

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment