Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Nouvelle thérapie : l’EMDR

Nous avons l’habitude de vous présenter dans notre magazine en ligne les méthodes thérapeutiques les plus efficaces.

Dans cet article vous allez découvrir une nouvelle thérapie utilisant les yeux ou plutôt les mouvements oculaires pour entrer en contact avec l’esprit, il s’agit de l’EMDR.

Qu’est-ce que l’EMDR ?

L’EMDR est la petite dernière, la nouvelle thérapie proche de l’hypnose qui fait de plus en plus parler d’elle depuis déjà quelques années.

Que veut dire EMDR ?

Commençons tout d’abord par préciser ce que signifie EMDR :

E = Eye

M = Movement

D = Desensitization

R = Reprocessing

  • La traduction française peut être la suivante :

Désensibilisation et retraitement par les mouvements des yeux ou désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires (les deux formulations sont utilisées pour nommer cette nouvelle thérapie).

À quoi sert l’EMDR ?

L’EMDR est une thérapie et son but premier est de résoudre un traumatisme particulièrement résistant. Il semble en effet que certains patients ont du mal à se libérer d’un traumatisme qu’une psychothérapie classique ne parvient pas à régler. Le traumatisme reste ainsi classé dans l’esprit du patient dans la catégorie des souvenirs présents. Il continue donc de vivre avec au quotidien avec tout ce que cela implique de négatif.

L’idée de l’EMDR n’est pas d’aider le patient à supprimer le trauma de son esprit puisque cela est impossible. Nous ne pouvons bien entendu pas effacer notre passé. Par contre, nous pouvons lui donner un autre sens, moins nocif donc plus positif et plus facile à vivre.

Pour ce faire, le praticien EMDR invite le patient à se focaliser sur ses mouvements oculaires ou sur un autre stimulus (son, sensation corporelle). C’est cette stimulation sensorielle qui permet de réaliser une nouvelle connexion favorisant la modification de la nature du noyau traumatique. Le traumatisme peut ainsi plus facilement passer d’un souvenir très présent à un souvenir révolu perdant ainsi grandement, voire totalement de sa puissance.

Comment se déroule une séance ?

La désensibilisation s’effectue lors d’une séance animée par un praticien EMDR.

Elle débute systématiquement par un diagnostic permettant de vérifier que l’EMDR est le traitement le plus adapté.

Le patient est ensuite invité à se relaxer et pour cela il apprend à maîtriser quelques techniques de relaxation l’aidant à mieux gérer son stress post-traumatique et ses émotions (notamment pendant la séance et entre deux séances).


Vient ensuite le temps de passer en revue le ou les souvenirs devant être traité(s) par désensibilisation. L’utilisation des techniques de relaxation permettent alors au patient de mieux (re)vivre la situation traumatique. Dans le même temps, le patient choisit une image représentant la situation négative (traumatique), puis une image positive permettant d’affirmer l’estime de soi. Chaque image est associée à une émotion selon un principe d’ancrage.
 

La désensibilisation va se produire progressivement au moment où le patient passe de l’image négative à la sensation positive tout en se concentrant sur la stimulation sensorielle évoquée ci-dessus à savoir les mouvements oculaires. Ces mouvements oculaires sont provoqués par le praticien invitant le patient à fixer ses yeux sur un point précis en mouvement. Une nouvelle association est alors en train de se créer dans l’esprit du patient. Le trauma s’associe à la sensation positive et perd par conséquent de sa force donc de son emprise.

Pour finaliser la séance, le praticien invite le patient à se concentrer sur ses sensations corporelles. S’il y découvre de la négativité connectée au trauma, alors une nouvelle séance de mouvements oculaires sera à programmer prochainement.

Qui est Francine Shapiro ?

Francine Shapiro est la créatrice de la méthode EMDR.

Suite à l’annonce de son cancer à l’âge de trente ans, Francine Shapiro s’intéresse en toute connaissance de cause au stress post-traumatique. Mais c’est lors d’une promenade dans un parc qu’elle découvre ce qui va devenir l’élément de base de ma méthode. En effet, c’est en fixant des yeux le paysage et en balayant son regard sur des images positives qu’elle ressent une nette amélioration de son angoisse du cancer.

Forte de cette première découverte et riche d’une solide formation en psychologie*, Francine Shapiro réalise des essais cliniques et obtient rapidement de très bons résultats. La publication de ces résultats sera la première pierre de l’édifice EMDR qui est aujourd’hui une méthode largement utilisée dans le monde de la psychothérapie.

* Francine Shapiro est docteur en psychologie et en littérature anglaise.

La formation pour devenir praticien EMDR

Si Francine Shapiro a posé les bases de l’EMDR depuis les années 1980 (voir notamment son livre « Des yeux pour guérir »), l’enseignement global est à présent réalisé par des centres de formation agréés respectant à la lettre les protocoles et l’esprit de la méthode. Il est important de noter ici qu’un praticien EMDR doit impérativement être formé par l’un de ces centres pour être agréé. Dans le cas contraire, il est impossible de se revendiquer praticien EMDR puisqu’il s’agit d’une marque déposée.

Notons également qu’un praticien EMDR doit obligatoirement être psy (psychiatre, psychologue ou psychothérapeute) pour accéder à la formation.

Enfin, si vous cherchez un praticien EMDR, il convient de consulter l’annuaire des praticiens de l’association EMDR France / Europe.

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment