Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

La communication interpersonnelle

La communication peut être source de joie mais aussi de chagrin. Le problème ne vient jamais de la communication elle-même mais plutôt de la manière dont elle est utilisée.

Vous allez découvrir dans cet article ce qu’est la communication interpersonnelle et surtout comment l’optimiser afin de trouver l’harmonie en évitant notamment les conflits.

Est-ce que parler c’est communiquer ?

  • La communication interpersonnelle

C’est celle qui nous permet de parler, d’échanger avec les autres à travers un langage commun. Ce langage peut être une langue (parler le français, une langue étrangère ou des signes…) avec des codes particuliers (grammaire…) mais aussi et surtout une forme plus subtile que l’on peut ici simplement nommer « langage corporel » donnant un sens précis a tout ce qui n’est pas verbalisé (ton, intonation, gestuelle, mimiques, etc.). Ainsi, il est possible de dire « oui » avec les mots mais « non » avec le corps et ces signaux sont plus ou moins faciles à identifier et à décrypter pour celui qui est correctement formé.

En découvrant la définition ci-dessus nous pouvons donc convenir que parler n’est pas communiquer puisque la communication ne passe pas que par les mots mais aussi par le non verbal, par des feedbacks soit des retours d’information envoyés par les différents interlocuteurs. Ce sont ces feedbacks qui vont donner du sens à la communication et ainsi favoriser la bonne compréhension d’un message en reformulant, en écoutant d’une manière active, etc.

La communication interpersonnelle est optimisée grâce à une bonne maîtrise de la communication intrapersonnelle.

  • La communication intrapersonnelle

C’est l’autre mode de communication à développer car il permet de communiquer avec soi-même, avec ses émotions, ses pensées parasites, ses maux et ses douleurs aussi... Cela est possible grâce à une formation adaptée permettant d’apprendre quelques techniques simples et efficaces présentent par exemple en sophrologie.

Comment résoudre un conflit ?

L’une des principales conséquences d’une mauvaise communication est l’incompréhension entre les interlocuteurs qui peut souvent déboucher sur un conflit. Ce conflit peut être conscient c’est-à-dire ouvert. Tout le monde sait qu’il y a un problème communicationnel et, dans une situation extrême, la communication peut même être rompue. Il est alors nécessaire de faire intervenir un médiateur capable de réinstaller le dialogue. Cela arrive par exemple lors d’un conflit social opposant le patronat à un syndicat ou bien dans un couple lorsque l’incompréhension de l’autre devient plus forte que l’amour qu’ils se portaient jusque-là. Dans ce dernier cas, un conseiller conjugal ou bien un thérapeute de couple est à contacter pour trouver une solution et ainsi régler les problèmes.

Mais un conflit peut également être inconscient ou du moins caché par l’un des interlocuteurs qui cherchera dans l’avenir à faire payer l’addition à l’autre. Il s’agit souvent d’une vengeance qui comme tout le monde sait est un plat qui se mange froid. Cette vengeance n’est bien entendu pas la solution puisqu’elle risque d’engendrer une réponse inadaptée de l’autre partie (la vengeance de la vengeance) et ainsi provoquer l’escalade.

Alors comment résoudre un conflit ?

  1. La première chose importante à comprendre est qu’il faut impérativement éviter le conflit. Ainsi, s’il n’y a pas de conflit, il n’y a rien à résoudre, CQFD. Si vous savez communiquer, cela sera plutôt facile à faire. Dans le cas contraire, le manque de communication va créer le conflit qui va à son tour engendrer des problèmes plus ou moins importants et des dégâts plus ou moins irréversibles. Une formation à la communication interpersonnelle est donc à envisager pour apprendre à communiquer ou développer votre talent de communicant.
  1. La deuxième chose importante est qu’il faut absolument éviter l’escalade dans le but de ne pas abîmer davantage la relation car, en fonction du niveau d’escalade atteint, celle-ci peut être détruite à jamais et tous les médiateurs du monde n’y pourront alors rien changer.

Pour éviter l’escalade il faut :

  • Apprendre à mieux communiquer (communication interpersonnelle) pour ne pas aggraver la situation.
  • Gérer son stress pour l’empêcher de gérer la relation. Cela est primordial surtout si vous avez le sang chaud c’est-à-dire que vous vous emportez rapidement. Apprendre à mieux maîtriser sa communication intrapersonnelle est alors une bonne solution puisque cela vous permet notamment de ressentir votre colère avant qu’elle n’explose en détruisant tout sur son passage.
  • Apporter du génie pour mettre l’autre en position d’en apporter également. L’orientation est effectivement de se placer au-dessus de la mêlée pour apporter des idées, des solutions, et non rester dans l’affrontement en rendant les coups risquant de devenir de plus en plus violents (notons ici que les mots sont parfois beaucoup plus violents et dévastateurs que les coups eux-mêmes).

La formation en communication interpersonnelle

Tout peut s’apprendre à condition de le vouloir vraiment c’est-à-dire d’être réellement motivé. La communication interpersonnelle n’échappe pas à cette règle et tout le monde peut donc apprendre à mieux communiquer.

Comment et où ?

Tout simplement en suivant une formation adaptée proposant une méthode claire et facile à utiliser comme la PNL par exemple.

Cette formation peut se réaliser :

  • en stage avec un formateur,
  • en ligne et à distance en utilisant les services d’une plateforme e-learning,
  • avec un coach spécialisé en communication,
  • avec un psychothérapeute ou un psychanalyste si le problème communicationnel est profond et nécessite une psychothérapie ou une psychanalyse.
Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment