Magazine en ligne
Du monde de la spiritualité

Fête de l’Ascension : le jour de l’élévation du Christ

Vous connaissez la fête de l’Ascension car il s’agit d’un jour férié.

Mais de quoi s’agit-il exactement et pourquoi a-t-elle lieu un jeudi ?

Voici nos réponses.

 

La fête de l’Ascension

L’Ascension est une fête religieuse chrétienne célébrant l’élévation au ciel de Jésus-Christ.

« Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et fut enlevé au ciel. »

Luc 24:51 (verset parallèle).

Cette fête se déroule quarante jours après les fêtes de Pâques (dont la date est différente chaque année) et elle tombe systématiquement un jeudi situé entre fin avril et début juin.

L’Ascension aura lieu aux dates suivantes :

  • Jeudi 5 mai 2016
  • Jeudi 25 mai 2017
  • Jeudi 10 mai 2018…

Si vous êtes chrétien, le nombre quarante ne vous est pas étranger puisqu’il est présent lors de plusieurs moments importants et fondateurs de l’Ancien et du Nouveau Testament comme par exemple la Tentation du Christ se déroulant dans le désert. Il symbolise donc l’épreuve (le peuple d’Israël a passé quarante années dans le désert, la durée du Carême est de quarante jours…) et un temps d’apprentissage permettant de changer, d’évoluer, de se transformer en développant au mieux sa spiritualité dans le but de s’élever chaque jour un peu plus en direction du ciel.

L’Ascension est, avec Pâques et la Pentecôte, l’une des grandes fêtes marquant la divinité du Christ.

  • Attention, il ne faut pas confondre l’Ascension et l’Assomption qui est la fin de la vie terrestre de Marie (mère de Jésus) marquant son élévation au ciel. Il s’agit là aussi d’un jour férié et d’une fête mais celle-ci se déroule à date fixe : le 15 août.

Le ciel

Nous pouvons interpréter le terme « ciel » par monde divin. Le ciel vient donc en opposition à la Terre qui abrite la vie terrestre, le monde des êtres humains. Ainsi, le jour de l’Ascension marque la fin de la vie terrestre de Jésus et sa montée aux cieux, son passage au ciel après sa mort et sa résurrection, annonce son entrée au paradis dans la gloire de Dieu. Il est donc depuis assis dans les lieux célestes à la droite de Dieu le père, comme Jésus de Nazareth l’avait prophétisé devant les membres du Sanhédrin*.

L’Ascension ne marque pas l’abandon de l’Homme par le Christ puisque son Esprit Saint arrive le jour de la Pentecôte et qu’il continue d’intercéder auprès de Dieu en sa faveur.


Le ciel est par conséquent pour le croyant l’avenir qui lui est réservé après sa vie terrestre. Il entre ainsi dans l’éternité. Croire que Jésus-Christ est entré dans la gloire de Dieu est un acte de foi qu’un croyant se doit d’accomplir.
 

* Sanhédrin : conseil suprême du peuple juif composé d’anciens, de scribes et de sadducéens (aristocratie sacerdotale). Il est conduit par le Nassi, c’est-à-dire le Grand Prêtre (sadducéen), sous forme de séances.

Un jour férié pour fêter l’élévation du Christ

Le jeudi de l’Ascension est généralement un jour férié dans un grand nombre de pays où la tradition catholique reste bien implantée notamment :

  • en Europe (France, Allemagne, Belgique, Autriche, etc.)
  • et en Afrique (Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal, Burundi, etc.).

Ainsi, que l’on soit croyant ou non, il est possible de bénéficier d’un jour férié supplémentaire et aussi souvent d’un pont débutant le jeudi et se terminant le dimanche. Dans d’autres pays, comme l’Italie, l’Espagne ou encore le Portugal, la fête de l’Ascension se déroulant le dimanche, un jour férié n’est pas spécifiquement prévu.

Le jeudi de l’Ascension

Le jeudi de l’Ascension se déroule traditionnellement de la manière suivante :

  1. Messe de l’Ascension du Seigneur incluant une lecture des textes liturgiques (solennité de l’Ascension du Seigneur…).
  2. Repas en famille.

Le menu du repas n’est pas spécifique et chaque famille peut le concevoir comme elle le souhaite en fonction de la tradition de sa région, voire de son pays.

Comme le partage est une notion chrétienne et la Charité l’une des trois vertus théologales (avec la Foi et l’Espérance) nous conduisant au Ciel, c’est-à-dire à Dieu, penser aux personnes dans le besoin est ce jour-là et plus que d’habitude une nécessité ne devant pas venir de la morale mais du cœur. Aussi, sans forcément ajouter un couvert pour le visiteur inconnu, il convient de partager ses richesses avec les plus démunis en donnant de quoi manger, de quoi boire, de quoi espérer en ses frères, de quoi conserver sa foi en l’avenir.

Le jeudi de l’Ascension a été pendant longtemps précédé par la procession des Rogations. Il s’agit d’une fête durant trois jours introduite par Saint-Mamert (voir les Saints de glace). Ce type de procession reste encore actif de nos jours mais il s’agit là d’une fête peu répandue. Pourtant, d’après l’Évangile de Jean, une supplique adressée sous forme de prière pendant ces trois jours a toutes les chances d’aboutir. S’en souvenir est peut-être un moyen d’obtenir enfin ce que vous voulez…

Se connecter  |  Inscription  |  Pas encore inscrit ?  |  Mes consultations
Liste des profils de consultants visités récemment